Asie,  Singapour,  Voyages

Singapour, une ville multiculturelle et indépendante

 

Aujourd’hui, nous visitons le musée national de Singapour. 600 ans d’histoire à découvrir. Prix : 15 $. Ce musée est vraiment passionnant, car je ne connaissais pas du tout les origines de Singapour. J’ai adoré la scénographie des différentes salles et le numérique qui invitent les visiteurs à participer à cette histoire si particulière. C’était génial. Sachez qu’il y a 3 langues officielles à Singapour : l’anglais, le malais et le mandarin.

Singapour, une île commerçante

Singapour est né au 14e siècle. C’est une île d’échanges et de vente de marchandises telles que : des épices, du thé, de la soie, de l’opium, et même de la porcelaine de chine. C’est un véritable carrefour marchand de l’Asie du Sud-est. Indiens, chinois, indonésiens et européens viennent sur cette île pour marchander et obtenir de nouveaux produits. Les Anglais en font un état où les taxes sont gratuites et prennent donc le monopole de l’île. Singapour devient alors une colonie britannique en 1870.  

La guerre avec le Japon

En 1942, Singapour est sous occupation japonaise. Les Anglais en pleine deuxième guerre mondiale ne peuvent pas s’occuper de l’île. C’est avec Hiroshima et l’attaque des Américains que les Japonais rentreront chez eux. Singapour fait alors partie de la Malaisie. 

L’indépendance de Singapour

C’est en 1965 que Singapour déclare son indépendance pour devenir une cité-État. Elle regroupe plusieurs communautés. C’est le peuple de Singapour qui décide de devenir indépendant malgré leurs différences de langage, d’origine et de religion. Et tout cela fonctionne très bien au quotidien. Elle met aussi un point d’ordre d’importance : celui de garder sa ville propre. Singapour est à la fois moderne et surtout très verte. Beaucoup de parcs, de forêts, de jungle qui rappellent son ancien côté sauvage. Singapour ne ressemble à aucun autre pays.

La rotonde, un moment de poésie

Petit coup de cœur pour la Rotonde du musée dans laquelle on peut déambuler devant les dessins animés du représentant britannique Faqher. Nous nous perdons dans une forêt colorée avec des animaux mystiques. Un vrai instant de poésie et de fantaisie.

Le Chinatown de Singapour

Après 4 h passées dans ce musée passionnant et inspirant, nous prenons la direction de Chinatown. 
Les panneaux sont en mandarin, en anglais et en malais. Des lampions rouges, des pagodes partout, nous avons changé de pays en quelques minutes. C’est la magie de Singapour. Un gigantesque temple bouddhiste se dévoile au centre du quartier chinois, c’est vraiment génial. 
Nous dégustons un plat chinois dans le grand centre de street food du quartier. Un vrai régal.

Au fil des jours, Singapour m’étonne toujours autant ! La richesse multiculturelle de la ville, le côté sauvage de la jungle lié à la modernité urbaine prouvent que l’on peut vivre tous ensemble dans un environnement commun sans aucun souci. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

  • Sylvie CHOULET

    Extraordinaire !!! J’adore vos photos et vos commentaires. Nous partons avec notre fils de 15 ans à Singapore en Février 2010 pour 9 jours… et je prends note de tous vos commentaires pour organiser un circuit découverte de cette superbe ville, comme vous le dites multiculturelle, nature et futuriste… Nous faisons escale à Dubai également. Merci encore pour les moments superbes que vous me faites vivre avant mon départ… BRAVO ! Continuez !!! Je vais lire votre blog sur vos autres voyages car je suis comme vous, je ne vis que pour les voyages et les découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *