Asie,  Blog,  Singapour,  Voyages

Le Southern Ridges, 10 km au milieu de la nature

Aujourd’hui, nous prenons la direction sud-ouest de Singapour pour une randonnée de 10 km dans la jungle : le Southern ridges ou « Sommets du sud ». Durant cette longue randonnée, nous parcourons parcs et collines pour arriver jusqu’au Mont Faber. 

Jardins à thèmes

Première étape : le Kent Ridge park par le biais d’une petite canopée qui est malheureusement fermé pour nous. On redescend donc vers un autre parc où l’on croise plusieurs jardins à thème comme le Butterfly garden par exemple. 

Perdu au milieu de la jungle

Nous traversons un pont en forme de feuille et c’est parti pour la forest walk. Sur un pont suspendu au milieu de la jungle, nous parcourons près de 3 km. Nous sommes en hauteur entouré par des arbres immenses. C’est calme, on est seul dans la forêt. On entend les bruits des insectes et des oiseaux. Mais on ne voit pas de singes malgré tous les panneaux « attention aux singes ». Déception… Ce bouillon de nature entouré de buildings, c’est assez impressionnant et tellement bien sauvegardé. 

Le Henderson waves et le Mont Faber

Ensuite, nous nous promenons sur le Henderson waves. C’est un pont suspendu à 36 m de haut en forme de vague, où nous nous posons quelques instants pour nous reposer. Et, c’est reparti pour l’ascension du Mont Faber ! Un point de vue culminant sur la ville à 105 m de hauteur. Très vite gâcher par 5 cars de touristes chinois… On nous propose de prendre le funiculaire pour descendre pour 33 $, mais on décide de partir à pied. La fatigue commence à se faire sentir…

Un petit port de plaisance

Nous décidons d’aller jusqu’à labrador park. Nous quittons la jungle pour la mer. Nous tombons sur un petit port de plaisance qui donne sur des résidences avec piscine et salle de sport. Un endroit bien sympa pour y vivre. Arrivés au parc, on longe le bord de la mer. Il y a des espaces pour faire des barbecues, c’est assez agréable. Nous allons jusqu’à la jetée, où nous assistons à un entraînement d’arts martiaux. Improbable !

Le Durian, le fruit qui pue !

Épuisés, sur le chemin du retour à l’hôtel, nous trouvons du durian à 2 $. On goûte enfin cet énorme fruit vert à piques qui pue. SPOILER ALERT ! Ce n’est pas très bon, voir dégueulasse et ça finit à la poubelle, mais au moins, on aura essayé. On boit du soya bean, une boisson locale sucrée à base de lait de soja, ça passe bien. Allez bonne nuit et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.