Asie,  Blog,  Singapour,  Voyages

Pulau Ubin, une île paradisiaque à Singapour

Comment aller sur l’île ?

Aujourd’hui, un grand soleil nous accompagne. Un temps idéal pour aller sur une île quasi-déserte, n’est ce pas ? Et c’est parti pour l’île de Pulau Ubin, située au nord de Singapour près de l’aéroport international de Changi. Du centre-ville (je vous rappelle que nous dormons dans le quartier de Little India.), il faut 30 minutes de métro pour aller jusqu’à l’aéroport, puis 20 minutes de bus pour arriver au village de Changi. Nous décidons de manger avant de partir, car on ne sait pas ce que l’on va trouver sur l’île. Nous prenons ensuite un petit bateau pour 3$. Il faut attendre d’être 12 passagers pour embarquer. Il n’y donc pas d’horaires, il faut juste prendre patience… Heureusement, nous n’avons pas attendu très longtemps. Nous prenons le cap sur Pulau Ubin, une île presque inhabitée, tout à fait sauvage et naturelle. Nous commençons par partir à pied. L’île propose plusieurs randonnées. 

A pied ou à vélo ?

Au bout de 15 minutes à pied sous une chaleur étouffante, on trouve une petite plage pour se baigner et se rafraîchir. L’eau est super trouble et chaude. Ça fait du bien. On croise beaucoup de gens à vélo, et après les 10 km à pied de la veille, on décide d’aller louer des vélos à 8 $ pour la journée. Et là, c’était génial ! Un sentiment de liberté et de vitesse, on croise presque personne et on pédale tranquillement au milieu de cette forêt luxuriante.
Sur la route, au milieu de la jungle, on se retrouve à deux reprises, encerclés par une horde de singes et il y a même des bébés. Incroyable ! Ils n’ont pas peur de nous et se rapprochent. Je suis émerveillée d’être au contact de cette nature si foisonnante, entourée d’animaux en liberté. Nous apercevons aussi sur notre chemin des cochons noirs. C’est tellement agréable de pédaler dans cet endroit. On est bien, même s’il fait chaud.  

Check Jawa Westlands

Voici le lieu incontournable de l’île : Check Jawa Westlands. Nous sommes obligés de laisser nos vélos à l’abandon pour découvrir cet endroit. C’est une promenade en bois avancée sur la mer. Nous faisons donc une balade sous les cocotiers et au milieu de la mangrove. On observe un martin-pêcheur volant au dessus de nous et des muds lobsters. (des petits homards bleus qui vivent dans la boue). Il n’y a personne, on profite vraiment. On monte également dans la tour Jejawi à 20 m de haut pour admirer la vue sur la baie de Singapour.

Nous avons parcouru près de 5 km à pied et 10 km à vélo quand même. C’était parfois un peu difficile… Mes cuisses et mes fesses le sentent encore.
Nous achetons une grande bouteille d’eau pour nous hydrater, car il n’y a pas d’eau potable sur l’île. Puis, nous arrivons juste à temps pour attraper le dernier bateau. Et nous voilà, bien fatigués pour notre dernière nuit à Singapour.

2 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.